Sur les réseaux j’ai d’abord aimé son grain de folie et son franc parlé. Puis je suis allée jusqu’à Paris pour rencontrer Tévy ! Energique et authentique. Fidèle à son image. Tévy est telle qu’elle se décrit, telle qu’elle se montre. Tévy est elle-même. Et c’est là sa grande force.

 

Récit d’une rencontre.

 

Je ressors de sous la terre. Le ciel est gris, blanc et bleu, un peu comme ma veste dont je remonte le col pour me protéger du froid de ce mois de Janvier. Être à l’air libre après plusieurs dizaines de minutes en métro, c’est toujours une sensation particulière. Je m’engage dans la longue rue en direction du cabinet. Je passe une première porte à code, puis je monte les étroites marches du bâtiment jusqu’à la petite porte bordeaux et son étiquette autocollante manuscrite « Tévy Khon, praticienne en hypnose ». Le ton est donné : ici pas de chichi, pas d’artifice inutile. La sincérité est le maître mot. « Soyons nous-mêmes, les autres sont déjà pris ! ». Soyons vrais. Authentiques. Sans nous cacher. Le message de Tévy transparait déjà, avant que la porte ne s’ouvre. L’œil rieur et le regard franc, d’un noir aussi profond que ses cheveux, Tévy m’accueille chaleureusement et ma première impression est confirmée. Ancrée et rayonnante, elle est bien dans ses baskets, elle prend sa place dans le monde.

Nous prenons place dans son petit appartement-cabinet d’hypnose, minimaliste et chaleureux à l’image de sa locataire. A peine assises, nous commençons à discuter, Tévy se raconte facilement.

 

Une enfant surdouée qui sait lire dès 3 ans avec un parcours atypique entre scolarité conventionnelle et alternative. Des parents qu’elle qualifie de maltraitants. La construction du faux-self à l’adolescence pour se conformer aux normes sociales et être acceptée. Puis la vie d’adulte : relation de couple et boulot.

 

Des postes d’assistantes de direction qui ne lui correspondent pas. Trois licenciements en neuf mois malgré des compétences manifestes. Oui Tévy parle cinq langues, dont le chinois.  Autant de signes qui lui montrent la voie vers un renouveau professionnel. Elle entame alors une thérapie, des bilans de compétences et des études en psychologie. Comme son esprit arborescent elle est sur tous les fronts. Sur ce chemin, elle rencontre l’hypnose. Un outil rationnellement extraordinaire et totalement explicable : la panacée pour la cartésienne qu’elle est. Une séance d’initiation qui aura un impact important sur sa vie : séparation, reconversion, décisions.

 

Tévy se forme à l’hypnose clinique, stoppe les études de psychologie qui ne correspondent pas vraiment à ses besoins d’accompagnante et se lance.

 

Le bouche à oreilles fonctionne plutôt bien mais ne remplit pas encore son agenda. La drôle, l’intelligente, la belle Tévy se cache derrière sa pratique. Heureusement la rencontre avec Jérémy Kohlmann, conteur moderne et coach en communication, l’aide à révéler son plus beau talent : sa personnalité. Ne plus se cacher derrière un titre ou un outil, mais seulement être elle-même. Aujourd’hui Tévy est présente sur les réseaux sociaux (Tweeter, Instagram, Facebook, YouTube), un vrai travail de community manager, pour raconter ses histoires, son histoire. En chantant une chanson ou en cuisinant un cake à la banane, Tévy nous explique en vidéo des notions scientifiques comme la maltraitance et n’hésite pas à prendre comme exemple son vécu.

 

Tévy n’a pas froid aux yeux et a fait des choix forts dans sa vie pour prendre soin d’elle-même. Comme quitter des relations importantes ; amoureuses et familiales. L’authenticité c’est aussi être capable de quitter ce qui ne nous fait pas ou plus du bien.

 

C’est d’ailleurs sa plus grande force, car aujourd’hui ses patients vont la voir pour qui elle est.

 

Son art : l’authenticité.

Actrice et créatrice de sa vie, Tévy est riche d’être elle-même.

L’interview en version longue et (presque) pas censurée 🙂

Retrouver Tévy sur son site: https://www.tevy-khon.com/ ou sur sa page Facebook!

La Green Mandarine Letter

Viens chercher bonheur! Abonne-toi!

Merci!

%d blogueurs aiment cette page :